Troisième époque : Qui joue le jeu de quoi ?


Entre 2000 et 2006, la Compagnie a connu un développement exemplaire, concrétisant un temps une aspiration légitime à une plus grande stabilité.

- Artiste associée pendant près de dix ans à La passerelle / Gap, elle développe sur 3 saisons un important travail thématique autour des «Héritages et Mémoires du XX ème siècle», créant Printemps Français de Stig Dagerman, Tourner le dos à la nuit d’après Frédéric Boyer, Berg et Beck d’après Robert Bober, «pour toujours» à notre répertoire...

- La création des Serviteurs de Jean-Luc Lagarce en 2005 marque une nouvelle progression: coproduction de la Comédie de Saint-Etienne, 20 représentations sur 4 Régions, environ 6 000 spectateurs…

- Au total, en 6 ans, la Compagnie crée 6 spectacles, de formats très différents, et un nombre important de «petites formes et créations éphémères». Elle donne 118 représentations et accueille près de 10 000 spectateurs.

- Elle s’implique sur de nombreux territoires, et invente de nouveaux dispositifs,  comme Le Conteneur de paroles, expérimenté en 2002/03 à Saint-Priest

- Elle se signale comme «acteur-moteur» de la vie théâtrale régionale en inventant Les Lundis en coulisse, pour promouvoir les écritures contemporaines destinées au théâtre (le dispositif, depuis, a été repris au Théâtre de l’Aquarium, et à Dijon)...


En 2006,  le Théâtre Narration est conventionné par le Département du Rhône et par la Région Rhône-Alpes, mais essuie un nouveau refus de conventionnement de la DRAC Rhône-Alpes.

Une nouvelle époque s’ouvre...


Remettant en cause les modes de production établis et la frustration qu’ils engendrent, la compagnie décide de travailler sous forme de chantiers et de laboratoires ouverts dans une confrontation quasi permanente avec des publics divers.

Désarmés de Sébastien Joanniez, et III de Philippe Malone, ainsi créés, sont porteurs d’une nouvelle dynamique... Mais il faut bien se rendre à l’évidence : les spectacles, même très réussis, ne trouvent qu’une place éphémère dans un marché saturé. Et le théâtre de texte fait peur...

3/4
Une_valse_a_4_temps2.html
Une_valse_a_4_temps4.html

Théâtre Narration Lyon - Contact : narration@wanadoo.fr

La Compagnie                                                                                                                  Nos initiatives                                      Contact
                                                    Axes de travail                     Parcours                  Une valse à 4 temps
La_Compagnie.htmlNos_initiatives_singulieres.htmlContacts.htmlAxes_de_travail_de_la_Compagnie.htmlSon_parcours.htmlshapeimage_5_link_0shapeimage_5_link_1shapeimage_5_link_2shapeimage_5_link_3shapeimage_5_link_4