Théâtre Narration - 3, rue Sainte-Marie-des-Terreaux - 69001 Lyon - Tél : 09 65 34 04 51

Contact : narration@wanadoo.fr

Le texte nous entraîne dans un voyage passablement échevelé...

Une femme se dévêt chaque soir devant son miroir. Une autre cherche à savoir ce qu’elle peut bien alors y voir et  tisse tout un réseau de mots et d’images pour découvrir - ou recouvrir - ce secret....


« Continuité, discontinuité, suspens… Quête, hésitation, hasard…

Habillage, déshabillage, dévoilement…

La Compagnie                                                                                                                                          Nos initiatives                                         Contact                                            
La_Compagnie.htmlNos_initiatives_singulieres.htmlContacts.htmlshapeimage_2_link_0shapeimage_2_link_1shapeimage_2_link_2

Les Guetteurs I,

de Pascal Nordmann,

Un voyage échevelé


Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre,

Printemps des poètes, Théâtre des Ateliers

Festival Les Envolires

Centre Culturel Charlie Chaplin Vaulx-en-Velin


l’auteur     le spectacle      photos      Le dossier    



 

Seize séquences où les mots recouvrent et découvrent des images, des sensations, familières et étranges à la fois : autant de clins d’œil ! Car ces images, ces sensations, nous les connaissons depuis la nuit des temps, depuis le premier livre lu, le premier conte entendu, le premier rêve souvenu… Mais elles ont pouvoir de surgissement et d’envoûtement. Aussi improbables et aigües que la toute première fois, elles nous font signe, et, comme la petite musique du joueur de flûte, nous conduisent et nous perdent…


Je savais qu’il devrait exister comme une histoire d’amour secrète entre les mots et les images, une histoire d’amour qui résiste fermement à la tentation, vaine, de l’illustration. A l’idée d’installation est venue se superposer celle d’une image dispersée, un puzzle à rassembler. L’image, recomposée dans le retournement des mots, ouvrirait, ou refermerait toutes les « grilles de lecture »… Merci à Daniel Batail (photographe) de m’avoir permis d’utiliser l’une de ses photographies.


Je savais que le corps se prêterait à l’esquisse. Qu’il devrait se plier au texte. Merci à Sophie Tabakov (chorégraphe) d’avoir accompagné mon parcours de l’espace, d’avoir soutenu gestes et immobilités.


Merci encore à Alain Lamarche (musicien) qui, travaillant à la frontière de la perception, creuse tout à la fois le silence et l’invisible. 


Et merci à tous ceux qui ont accueilli, fait retour sur cette aventure, dont le chemin reste ouvert…  (à suivre, donc) »


Gislaine Drahy